LA LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT

La Ligue de l'Enseignement fête ses 150 ans.

 

 

Créée en 1866, la Ligue de l'enseignement est un mouvement d'éducation populaire qui a connu des heures illustres (deux présidents prix Nobel de la Paix...) et est aujourd'hui la première coordination associative française, réunissant près de 30.000 associations et 2 millions d'adhérents.

Le champ de réflexion et d'action principal de la Ligue est lié aux questions éducatives d'aujourd'hui et de demain, plus particulièrement dans le domaine de l'éducation complémentaire. Cependant ses champs d'expertise s'élargissent aussi aux sujets de la laïcité, de la vie associative, de la jeunesse, du sport scolaire, des vacances, de la culture, du développement durable et de la solidarité. Chaque jour, plusieurs milliers de salariés et de bénévoles œuvrent sur ces sujets avec la Ligue de l'Enseignement.

Sur tous ces domaines d'intervention, la Ligue a une réflexion et des positions qu'elle entend faire partager.

Car aujourd'hui les valeurs de la Ligue de l'Enseignement profondément imprégnées de citoyenneté sont plus que jamais modernes et nécessaires à notre société dont la mutation s'accélère.

L'occasion de visiter la rubrique Citoyenneté !

 

La Ligue de l’Enseignement milite pour une République démocratique, laïque et sociale, par la promotion et le développement de l’éducation, de la culture, des loisirs, du sport, de la solidarité et de l’engagement civique.
L’éducation est la grande cause de la Ligue de l’enseignement, la laïcité est son combat, la démocratie son idéal.

S’engager à la Ligue, c’est :

- Faire le choix d’une planète vivable
- Apprendre par et avec les autres
- Faire vivre la convivialité et la fraternité
- Construire la solidarité et lutter contre les inégalités
- Prendre sa part d’une démocratie qui implique les citoyen.ne.s

La Ligue de l’enseignement - FAL44 est convaincue que la vie associative ne constitue pas une fin en soi, mais est un moyen, celui de permettre aux citoyen.ne.s d’agir de façon responsable et solidaire, pour une société plus juste, plus démocratique et plus solidaire.

Elle est ouverte à toutes et tous, dans le respect des convictions individuelles et dans l'indépendance à l'égard des partis politiques et des groupements confessionnels. Elle garantit la liberté de conscience et le respect du principe de non-discrimination. Elle permet l’accès des jeunes (à partir de 16 ans) à ses instances dirigeantes et y garantit l’égal accès des hommes et des femmes.


 

SPECTACLE / PROJECTION / DEBAT
« Hospitalières et Suppliantes » et « le c(h)oeur des femmes de Malakoff »

 

Mercredi 4 mars 2020, à 19h30, à l’Interlude,
106, boulevard des Belges à Nantes.
TARIF LIBRE

 

 

Pierre Guicheney a planté sa caméra sur ce chantier des Suppliantes.
De la vraie vie des interprètes, exilé.e.s ou non, il tire d'émouvants portraits,
et éclaire cette aventure artistique et humaine. 
C’est son film, « Hospitalières et Suppliantes » que nous vous proposons de venir découvrir,
en présence de Jean Luc BANSARD, le 4 mars, à l’Interlude

L'Interlude invite, ce même soir-la, le c(h)oeur des femmes de Malakoff.
Vanille Fiaux, conceptrice de ce projet viendra échanger avec Jean Luc
et avec le public.
Depuis juin 2018, la comédienne, auteure et metteure en scène Vanille Fiaux propose aux habitantes (tout âge confondu) d’abord du quartier Malakoff et du Clos Toreau, mais pas seulement, d’embarquer dans une aventure artistique aux allures multiples en devenant les muses et créatrices de ces productions chorales.
A travers l'écriture, le théâtre et le chant, elles posent ensemble un regard sur "L'être au Féminin", et par conséquent sur le monde actuel, ses dérives, ses contradictions, ses excès, ses limites mais aussi sa tendresse

RÉSERVATIONS : 02 40 93 13 12
(Restaurant l’Interlude)
Infos / Contact : alcoudray@gmail.com
(Amicale Laïque du Coudray)


Dans le cadre des Semaines d’Éducation Contre le Racisme et toutes les formes de Discriminations, la Ligue de l’enseignement – FAL 44 et la maison de quartier des Dervallières proposent, du 12 au 21 mars 2020, des temps forts autour du thème « BD et lutte contre les discriminations ».


Cette semaine mettra en exergue les leviers d’actions possibles pour lutter contre toutes les formes de discrimination.

Rendez-vous jeudi 12 mars 2020 pour l’ouverture de cette semaine engagée.
Au programme :
Vernissage des expositions, visite guidée avec la librairie Vent d’Ouest et espace BD pour découvrir des bandes dessinées engagées !

 

Les cinq expositions :

"Des coups de crayons contre les discriminations", par les ateliers BD des amicales laïques de Nantes.
"Pressions / Impressions", par l'association l'Autre Cercle sur la thématique de l'homophobie.
"Nantes et l'enfant noir", par l'association Afrique Loire sur l'imaginaire de l'enfant noir dans les loisirs.
"Chromozones (sensbiles)", par l'association Pulsart sur les relations femme/homme.
"La chaîne", court-métrage réalisé par l'association Force Jeune France.

              

Du 12 au 21 mars 2020, expositions, ateliers, pièces de théâtre et diverses animations seront proposées tous les jours à la maison de Quartier par un collectif d’associations :

Afrique Loire, AGEN, les Amicales Laïques (du Coudray, de Lamoricière, des Marsauderies et de Sainte-Luce-sur-Loire), Ana-lybellecourbes, l’Autre Cercle, Bambou Kréol, Contact 44, Les Deux-Rives, Force Jeune France, Guigui44, la Ligue des Droits de l’Homme, Nina Kiuanda, Nosig et Pulsart.


Accompagnement linguistique d'exilés à l'Amicale du Coudray,

une nouvelle activité de l'Amicale Laïque du Coudray.


Au vu de l’urgence à agir et accompagner, la Fédération des Amicales Laïques 44 - Ligue de l'Enseignement a mis en place un plan d’action pour les personnes exilées.
Son ambition est de valoriser les initiatives, d’essaimer, d’informer et sensibiliser les citoyen.ne.s, d’accompagner à agir et orienter.

Accompagnés et soutenu par la FAL44, l'ALC a ouvert, le 4 décembre 2018,
un atelier d'Accompagnement linguistique et d'Alphabétisation à destination de 12 personnes exilées, hébergées à la Caserne Mellinet.
En partenariat avec l'association Aurore, qui est en charge de ce lieu d’hébergement,
une dizaine de bénévoles de l'ALC encadrent ce groupe à raison de 2 créneaux par semaine, le mardi et le vendredi après-midi.


Et des fêtes, et encore des fêtes !